A priori, le métier de business developer fait rêver de plus en plus. D’ailleurs, certains appellent ce poste responsable du développement des grands comptes ou plus simplement entrepreneur. En effet, le business developer combine une vision stratégique avec la gestion de projets opérationnels pour développer un portefeuille d’un secteur d’activité grâce à de nouvelles idées.

Par ailleurs, comment pouvez-vous devenir un Business developer ? Quelles sont les missions et la formation nécessaire de cette profession ?

Comment devenir business developer?

Tout d’abord, le business Developer exige des compétences diverses.

  • Négociation
  • Prospection
  • Créativité
  • Esprit d’équipe

Ainsi, le business developement manager a pour objectif le développement du chiffre d’affaires à moyen et long terme de l’entreprise. En effet, il doit maîtriser les nouveaux leviers de croissance ainsi que son évolution.

  • Être à l’écoute du marché
  • Anticiper les opportunités
  • Changement de législation
  • Arrivée d’un concurrent
  • Ouverture d’un marché

D’ailleurs, le business développement se définit par un état d’esprit d’entrepreneuriat, une stratégie commerciale et le développement des ventes.

Par ailleurs, devenir un business developer requiert en général une formation supérieure d’école de commerce ou d’école d’ingénieur avec une spécialisation en :

  • Finance
  • Gestion
  • Marketing

En résumé, le métier de business developer, dans une entreprise traditionnelle, équivaut au directeur commercial, responsable du développement des stratégies marketing.

Dans l’univers numérique, le business développement englobe la transformation digitale, les orientations stratégiques de l’entreprise, la conquête de nouveaux marchés ou prospects

Enfin, le business developer se rattache à différentes directions et plusieurs équipes. Effectivement, il dépend des exigences du secteur d’activité et des projets à réaliser.

Quelles sont les missions du business developper ?

A priori, les missions d’un business developer consistent à optimiser la croissance de l’entreprise grâce à de nouveaux leviers. Ainsi, il doit avoir les compétences et qualités requises pour identifier les opportunités du marché.

D’ailleurs, ce professionnel doit développer le chiffre d’affaires en acquérant de nouveaux clients ou de nouveaux comptes via le marketing, la communication, l’opérationnel, les services digitaux….

Par ailleurs, le business development manager coordonne entre les différents interlocuteurs de haut niveau. En effet, il joue le rôle d’un pont reliant les équipes projets pour créer de nouvelles activités et saisir de nouvelles offres.

La conquête de nouveaux marchés

Premièrement, la prospection de nouveaux marchés permet le développement commercial de l’entreprise. Ainsi, le business developper doit mettre en place un plan de veille de son secteur d’activité, du marché et de la concurrence.

De ce fait, il peut identifier ses cibles commerciales ainsi que les nouvelles opportunités et procéder à la fidélisation de ses clients, tout en prospectant des nouveaux.

Ensuite, la phase d’action et de réalisation doit se précéder de :

  • L’analyse de l’environnement de travail et concurrentiel
  • Le contact des décideurs et des clients
  • La définition du budget
  • Veille des appels à projets ou les appels d’offres
  • Les compétences de l’entreprise, particulièrement au niveau de l’international business

Enfin, la signature du contrat solde la mission du business developer. En effet, ce dernier n’a aucun rôle à jouer dans la réalisation du projet. D’ailleurs, c’est l’équipe commerciale qui reprend la relève pour mettre en place l’offre technico-commerciale.