Lors de la création d’un projet web, le développement d’une interface, ou d’une application mobile, vous avez surement rencontré les termes :

  • Développement front-end
  • Développement back-end

Relevant du développement informatique, les notions de front-end et du back-end sont particulièrement importantes dans la construction du projet digital.

En effet, toute interface ou application web intègre une interface utilisateur pour le client final et une interface d’administration pour le développeur.

Ainsi, concevoir et développer des applications nécessitent le recours au :

  • Développeur front-end
  • Développeur back-end

Alors, qu’est-ce que désignent le back-end et le front-end dans la création d’un site web ou d’une application mobile ?

Interface graphique utilisateur résultat du développement front-end !

Tout d’abord, le front-end désigne la partie visible du site web, du logiciel informatique ou de l’application web. Ainsi, cette interface permet son usage par un tiers. D’ailleurs, le front-end englobe autant l’interface client que le panneau d’administration. En effet, cette tâche revient au développeur web spécialiste du front-end.

En somme, le concepteur développeur manipule tous les éléments graphiques permettant ma navigation et la prise en main de l’interface par l’utilisateur final. De même, le développeur informatique met en place les interactions et les animations ainsi que le responsive design

Enfin, le développeur d’applications travaille parallèlement avec le webdesigner ainsi qu’un spécialiste en expérience utilisateur pour créer une interface ergonomique et attractive.

Ainsi, le développeur front-end doit maîtriser au moins les langages de programmation :

  • HTML
  • CSS
  • Javascript

Aussi, il peut se baser sur les frameworks, comme le framwork jQuery, Angular, Bootstrap, Foundation…

Le développement back-end : le centre de la création web

Premièrement, l’interface utilisateur sans le développement back-end ressemble plus à un œuf kinder sans surprise. En effet, le travail d’équipe des développeurs s’exécute selon le cahier des charges pour la création et la mise en place des fonctionnalités de l’interface.

Ainsi, le back-end permet de développer et mettre en interaction 3 éléments indispensables au fonctionnement de l’application :

  • Le serveur d’hébergement
  • L’application web
  • La base de données

En effet, votre application a besoin d’être stockée et enregistrée sur un hébergeur. Ainsi, tous les composants des pages, du design et autres seront mis en place sans être visibles à l’utilisateur.

Par ailleurs, la base de données permet de conserver toutes les données nécessaires au fonctionnement de l’application, dont :

  • ID d’un utilisateur
  • Droits d’utilisateurs
  • Stockage des mots de passe

Par conséquent, cette base de données peut être mise à jour, modifiée, ou intégrée à la base préexistante. Ainsi, le développeur back-end utilise des langages dynamiques pour connecter la base de données à l’application. D’ailleurs, il peut utiliser comme langage de programmation du :

  • PHP
  • Ruby
  • Python
  • SQL

Comme le développeur front-end, le développeur back-end fait usage des frameworks, dont Symfony, django, Ruby on Rails…

La collaboration du développeur back-end avec celui front-end

A priori, le front-end et le back-end représentent les 2 parties d’un iceberg. Ainsi, la complémentarité de de ces 2 phases est évidente. En effet, l’utilisateur final devra interagir avec une fenêtre (front-end) pour réaliser une action, qui consultera la base de (back-end).

Ainsi, toutes les actions, pouvant être réalisées sur un module ou API front-end, feront appel à un élément du back-end.

En bref, le développement back-end se dédie au développement fonctionnel de la base de données, qui sera utilisée grâce à des appels par les développeurs front-end.

Enfin, vous pouvez trouver la combinaison de ces compétences techniques chez le développeur full-stack.