À première vue, les annonces sponsorisées et les recherches organiques (SEO) se basent sur les pages de résultats des recherches du moteur de recherche, comme Google ou Bing. Ainsi, elles permettent de générer du trafic vers le site web et ses landing pages ainsi que sur les clics. En général, le référenceur cible la même audience en utilisant ces 2 canaux.

D’ailleurs, un expert SEO peut trouver de quoi aligner le SEA et le SEO. Par ailleurs, ces 2 branches du Marketing digital peuvent bénéficier du partage de données et de stratégies.

Ainsi, l’agence de référencement peut optimiser les campagnes publicitaires et le Marketing contenu.

La recherche de mots clés et expressions clés

À priori, la recherche de mots clés représente le premier terrain d’entente. En effet, la recherche payante comme la recherche organique :

  • Reposent sur des mots clés et/ou expressions clés
  • Ont le même besoin de recherches pour identifier les mots clés et les thématiques correspondant aux différentes audiences cibles

D’ailleurs, il n’existe aucune raison pour séparer les données pour le référencement naturel et le PPC. Par ailleurs, le brainstorming, impliquant plusieurs processus de recherche, peut amener de nouvelles idées et nouveaux termes.

Ainsi, le partage de données et potentiellement des tâches de recherche peut aboutir au partage des informations :

  • Mots clés à longue traine et requête large
  • Regroupement thématique des mots-clefs
  • De nouvelles idées utilisées dans un canal et pas l’autre

L’annonce textuelle, les titres SEO et les métas descriptions

Tout d’abord, les annonces textuelles des liens sponsorisés s’affichent d’une manière similaire sur les résultats de recherche naturels dans les SERP. Ainsi, la copie d’annonce la plus performante pour les annonces PPC (taux de clics et score de qualité) peut être reliée aux titres SEO et aux méta-descriptions.

Par ailleurs, les titres SEO et les méta-descriptions présentant les taux de clics les plus élevés peuvent guider vers des mots clés et un texte à utiliser dans l’annonce PPC.

En résumé, il est intéressant d’user ce qui marche pour le référencement naturel dans la diffusion d’annonces PPC, et l’inverse reste vrai.

BERT Google et SEO

La performance SEO des requêtes de recherche

Premièrement, les performances optimales s’obtiennent à partir de données historiques. Ainsi, le consultant en référencement agit sur elles. Aussi, elles l’aident à définir les domaines à exploiter et à éviter.

D’ailleurs, le référenceur peut obtenir des rapports sur les mots clés de recherche de Google Ads. De même, il peut obtenir les données de performances de Search Console et de Google Analytics pour éviter plusieurs expérimentations et erreurs.

Par ailleurs, les outils de recherche par mot clé peuvent fournir plusieurs conseils pour les mots clés pertinents, pouvant donner de meilleures performances de recherche.

D’un autre côté, votre agence web responsable du SEA et SEO doit tenir compte de la saisonnalité grâce à Google Trend. De même, elle doit prendre en compte les changements dans les SERPs et les différences entre les concurrents.

La veille concurrentielle et les données sur les concurrents

À priori, le positionnement des concurrents influence énormément les :

  • Classements
  • Positions publicitaires
  • Coûts d’investissement

Ainsi, l’analyse concurrentielle permettra de cerner les enchères et d’identifier le concurrent qui paie le plus pour les positions publicitaires. Ainsi, ce dernier peut dominer les SERP. En plus, vous pouvez identifier et différencier les concurrents sur les recherches organiques et payantes.

D’ailleurs, vous remarquerez que les acteurs dans le webmarketing changent régulièrement, en fonction des stratégies de référencement et des changements d’algorithme. Ainsi, le partage des données des concurrents peut aider à définir les opportunités de classements et d’offres.

Par ailleurs, le référencement naturel et les annonces adwords peuvent faire usage des mêmes informations sur :

  • Les principaux concurrents
  • La concentration mise dans la recherche
  • La différence entre les mots clés individuels en termes de concurrence

Enfin, analyser les concurrents et leurs stratégies de positionnement peut aider à définir la difficulté de se classer et le CPC à payer pour la publicité. De même, vous pouvez identifier les zones mal desservies et les opportunités à saisir.

Le remarketing : domaine d’opportunité pour le SEO

D’abord, le référenceur doit analyser des milliers de données, comme :

  • Les données d’engagement
  • Les informations de trafic et de sortie

En effet, il faut penser les paramétrages de manière à offrir une expérience utilisateur et un parcours d’achat optimaux aux internautes. De même, les sites web doivent se partager les canaux de recherches des nouveaux clients et des clients potentiels.

Ainsi, les données observées grâce à la recherche payante peuvent être classifiées à partir des données de trafic SEO.

D’ailleurs, le contenu et les termes de l’entonnoir générant du trafic organique ou payant peuvent aider davantage à impacter positivement le taux de conversion. En plus, cette stratégie marketing implique l’utilisation du remarketing pour les visites des pages web clés.

Par ailleurs, le référenceur peut utiliser le remarketing suite à la génération du trafic vers le site grâce à la recherche organique sur des requêtes longues et du contenu pertinent.

En bref, le référencement naturel peut attirer du trafic. De même, la recherche payante peut engager le visiteur.