3 grandes raisons incitant Facebook à se lancer dans la télévision

3 grandes raisons incitant Facebook à se lancer dans la télévision

Tu n’aurais jamais imaginé cela, je suppose ? Eh oui, le grand Facebook veut conquérir le monde de la production télévisée à travers des feuilletons palpitants. Mark Zuckerberg ne cessera vraiment pas de m’épater, ses idées révolutionnaires et innovantes bouleversent chaque jour la vie des populations à travers les quatre coins du monde. Durant le mois de septembre dernier, les programmes TV qui seront diffusés sur cette chaîne de télévision Facebook ont été dévoilés. Pourquoi diable Facebook se lance-t-il dans la Télé ? Voilà une question qui te traverse actuellement l’esprit ? Découvre donc les 3 grandes raisons qui amènent ce grand réseau social à œuvrer ces temps-ci dans la production audiovisuelle ciblant principalement les jeunes de moins de 35 ans.

Un petit rappel des dernières nouvelles dans le secteur, deux programmes destinés principalement pour les jeunes sont déjà en cours de production. Le premier concerne un feuilleton assez dramatique qui porte le titre de Strangers. Pour les amoureux du divertissement à la télévision, accrochez bien votre ceinture, car vous pouvez désormais visionner une émission spéciale jeu télévisé sur Facebook. Ce second programme d’excellente qualité est sous le nom de Last State Standing.

Un duopole avec Google qui prend fin avec l’entrée d’Amazon

En 10 ans, Amazon a su croître et se développer rapidement dans le monde du e-commerce. Il a petit à petit conquis le secteur de l’hébergement de contenu web ainsi que de l’hébergement de site web. Malgré certaine tentative d’intégration sur le marché de la téléphonie avec son Fire Phone, qui rappelons-le n’a guerre eu le succès escompté, Amazon a encore de nombreux tours dans son sac afin de faire concurrence aux leaders du web. Amazon désire se lancer dans le secteur de la publicité en ligne, qui selon moi, est déjà un véritable champ de bataille où seul Google et Facebook règnent en maitre.

Même si Facebook devance largement Amazon en termes de chiffre d’affaires avec 15 milliards de dollars de revenus estimés ou la différence de champ de ciblage, on ne peut pas échapper à un scénario où Amazon prend la tête de la course folle au sein du secteur de la publicité virtuelle. Dans ce contexte de lutte sans merci dans l’univers du digital, je pense que Facebook prend une excellente initiative dans son projet de lancement de sa propre production télévisée. Il s’agit là d’une stratégie fructifiant qui peut aider à diversifier encore plus rapidement ses revenus.

Se frayer un chemin vers le petit écran comme ses prédécesseurs

Sachez qu’actuellement, on compte de nombreux géants du net qui se tourne vers l’intégration dans la production d’émission spéciale pour la télévision. Amazon en fait partie, il y a également NetFlix, Apple et le géant du web le vénéré Google. Tous ces leaders incontestés du monde d’internet sont actuellement sur le lancement de diverses séries TV pour la télévision.

En collaboration avec des chaînes très populaires comme France Télévisions et Canal+ en France, NetFlix est un nom reconnu dans la production, mais aussi dans la distribution de centaines et de centaines de séries TV à grand succès. Apple fait partie des grands qui ont intégré le monde de la télévision en collaborant avec Hollywood. En 2015, Amazon Original Movies est apparu. Il s’agit là d’une entité de production télévisée appartenant à Amazon.

Une minute ! Il reste encore le grand moteur de recherche Google que je n’ai pas encore cité. Avec sa plateforme YouTube, qui avait à l’origine la vocation de permettre le Broadcast Yourself ou la production de contenu par soi-même, a lancé six productions de shows musicaux épatants comme le Best.Cover.Ever . Ces productions audiovisuelles sont strictement disponibles que sur YouTube, et nulle part ailleurs.

Devenir le nouveau MTV nouvelle génération 2.0

Je suppose qu’une grande majorité de vous ne connaît pas le MTV. Durant les années rétro, MTV figurait en tête de liste des dispositifs de divertissement pour les jeunes de votre âge dans ces temps-là. MTV était plus qu’une chaîne, il s’agissait vraiment d’une véritable communauté où se rassembler de nombreux jeunes passionnés de la musique. Si vous souhaitez savoir, je pense qu’en ce moment, MySpace est un genre de MTV d’autrefois.

Sachez que Facebook veut aussi se positionner dans ce type de relation avec de nombreux jeunes de notre génération. Son rêve qui le pousse à s’orienter dans une production télévisée pour jeunes est de rapprocher encore plus les membres de sa communauté à travers les contenus vidéo plus riches et plus amusants. Un point à noter, Facebook ne dispose pas encore de notoriété dans la production de vidéo sur internet comme YouTube de Google. Mais cela, ne l’empêchera pas de viser une part de ce marché de l’audiovisuel virtuel.

Facebook soutient de nombreux petits groupes créatifs et inventifs dans la production audiovisuelle sous des thématiques diverses qui intéressent beaucoup les jeunes d’aujourd’hui. Jeux vidéo, sport, comédie et surtout les téléréalités sont les thèmes les plus attrayants pour un grand nombre de jeunes actuels, filles ou garçons ! Facebook se porte garant d’offrir des ressources financières aux créateurs collaborant avec lui dans le lancement de son projet de production télévisée.

En conclusion, le grand géant du secteur des réseaux sociaux en ligne désire mettre en place deux catégories d’émissions:

Les productions de courte durée allant de 3 à 10 min au maximum

Pour obtenir des émissions courtes disposant de format spécifique correspondant à la consommation des internautes et des mobinautes sur la toile, 5 000 à 20 000 dollars seront débloqués par Facebook pour chaque épisode réalisé. Bémol pour Facebook, il ne sera pas propriétaire de ces productions. Les créateurs de ces émissions ont libres droit de les diffuser ailleurs ou de les monétiser, mais juste en attendant quelques semaines après sa diffusion sur Facebook.

Les grandes émissions pour 3 millions de dollars

Les productions de longue durée qui comptent plus de 30 minutes au minimum valent cher par épisode. Ce genre d’émissions permet à Facebook d’être sur le même pied avec Netflix en ce qui concerne son budget. Pour Netflix, avec sa série House of Cards, il a dépensé dans les environs de 4,5 dollars pour chacun des épisodes.

Sixtrone Agence Web Paris
4.9 / 5 - 10 avis

© 2018 - SIXTRONE,  SAS au capital de 5000 €
36 Allée Antoine de Saint Exupéry
93420,  Villepinte - FRANCE
Tél :  07 63 17 08 19